Go West, and grow with your country ! Index du Forum Go West, and grow with your country !
Forum de l'Union des Territoires Autonomes
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Il était une fois dans l'Ouest...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Go West, and grow with your country ! Index du Forum -> Go West, and grow with your country ! -> Role Play
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
brisavionn
Membres de l'union

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Sep - 11:03 (2009)    Sujet du message: Il était une fois dans l'Ouest... Répondre en citant

Étrange... quand je franchis les porte du saloon, je vis qu'il était désert... enfin presque.
les tables sont renversées, les miroirs brisés, les bouteilles en morceau sur le sol, et du sang sur lequel flotte des douilles de revolvers. quelques cadavres sont restés en places, apparemment, un bataille a eu lieu... rancune personnelle, desperados fou ou tournée générale, cela importe peu.
je pousse un gringo étalé de la seule table qui tiens encore debout et attrape la bouteille de tequila a moitié vidée. j'ai de quoi boire et fumer, je devrais être tranquille quelques heures avant que la puanteur ne m'oblige à quitter les lieux ou qu'un visage pale vienne pour étancher sa soif...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 9 Sep - 11:03 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jeff Buckley
Membres de l'union

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 50
Localisation: Metempsycosis
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Sep - 15:10 (2009)    Sujet du message: Il était une fois dans l'Ouest... Répondre en citant

Jeff entrait , dans ce saloon miteux ...
Il était habitué au sien , qu'il nettoyait chaque matins , et qui brillait de milles feux - ou presque .
C'est pour celà d'ailleurs qu'il fit la moue en inspirant cette odeur malfamée et en explorant du regard ce lieu manquant atrocement d'instruments de musiques ...

Il s'assit à cette table qui tenait seule , et observa de ses yeux gris ce gros tas de muscles qui buvait et umait comme "Wyhatt exposant trois" .
Enfin , il prit une bouteille de vin dans son sac , et la débouchonna rapidement , pour en engloutir plusieurs gorgées .

Alors , t'es qui toi ? C'est quoi ce saloon miteux ? D'où tu viens ? Tu viens d'Europe ? Non , t'en as pas la tête ... tu connais l'Europe ? cela m'étonnerai que tu ne connaisse pas ! l'Europe ... c'est le plus beau continent de ce monde ! Ces terres arides ne rivaliseraient jamais avec ces terres où se sont produits les actes les plus glorieux de notre histoire ... bien sûr , par "notre" je veux parler de celle à nous , le blancs ... j'imagines bien que tu te fiches de la bataille de thermophiles , ou de l'avancée des romains au travers de l'Europe Antique ...

Il fit la moue et tapa ses doigts l'un à la suite de l'autre , tentant ainsi de faire un petit air musical , chose qui ne servirait à rien si ce gars n'aimait pas la musique ...
Il avait beaucoup parlé , tout seul , mais il avait parlé ; il aimait parler , même sans être entendu ... Bien sûr être écouté est une chose agréable pour un artiste qui travaille jusqu'à en suer pour faire frémir les timpans des multiples voyageurs américains .
_________________
Musicien en titre de Métem'
Sacré l'homme le plus original de 1869 .
Revenir en haut
brisavionn
Membres de l'union

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Sep - 16:45 (2009)    Sujet du message: Il était une fois dans l'Ouest... Répondre en citant

à mesure que les bouteilles se vidaient, l'ambiance se tendait...
brisavionn l'indien se demandais si cet homme se doutais qu'il comprenais que quelques une de ces nombreuses paroles ou si son visage impassible faisait un mur dissuasif. Mais cet homme blanc avais tant à dire qu'il continua de boire en attendant son tour... mais il parlais des terres inconnues et de batailles sans noms, de visages pales et de leurs gloires qu'ils accrochent a la poitrine...
Il est loin le temps ou il n'y avais que que le silence des plaines...
A un moment, sans savoir si l'horloge avais le tournis a force d'avancer, il s'arrêta et commença une chose encore plus agaçante que de parler des siens: il tapota sur la table!
Loin de la musique entrainante des feux de camps qui ont bercé son enfance, le visage pale tapais sur la table en attendant quelque chose... ce ne sont pas des manière et un homme doit savoir faire preuve de patience se dit-il... que voulait-il de lui?
voulait-il que je rembarque mon balluchon et que je retourne sur mon chemin?
pensait-il qu'un seul comme moi puisse faire un tel carnage puis attendre qu'on vienne le chercher? Rien n'indique qu'il venais d'arriver: une bouteille moitié vide, du sang encore chaud et équipé comme pour combattre... de plus, il regardais froidement la salle comme si rien n'existait, meme pas ce blanc en face de lui...
Brusquement, l'indien sorti son couteau et le planta droit dans la table. Puis, le fixant droit dans les yeux, il servit deux verres sur la table et en bu un cul-sec.
Revenir en haut
Jeff Buckley
Membres de l'union

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 50
Localisation: Metempsycosis
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Sep - 19:52 (2009)    Sujet du message: Il était une fois dans l'Ouest... Répondre en citant

Jeff observait le gars qui venait de s'en prendre à la table .
Il souriait comme jamais , et ne se gênais pas pour sourire d'avantage .
Il saisit un fourchette qui gisait au sol , au milieu d'une assiète brisée , de bouffe étalée , de sang coagulé .

Il planta à son tour sa fourchette dans la table , sans savoir pour quoi , avant de sortir son harmonica et d'entonner une mélodie qui , il l'esperait , égayerais l'atmosphère de ce saloon délabré .
_________________
Musicien en titre de Métem'
Sacré l'homme le plus original de 1869 .
Revenir en haut
brisavionn
Membres de l'union

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: Jeu 10 Sep - 11:55 (2009)    Sujet du message: Il était une fois dans l'Ouest... Répondre en citant

apparemment ce visage pale avais perdu la tête...
il ne semblais pas vouloir l'affrontement, car il aurais pris le défi au sérieux mais ne cherchais apparemment pas non plus a sympathiser, ignorant le geste de paix... l'indien pris alors le second verre sur la table et le bu car manifestement l'homme ne s'y intéressais pas! qui sait si une camaraderie aurais pu s'installer
Malgré son comportement désinvolte, la mélodie de son harmonica était plus reposante que celle de ses doigts et l'indien paru plus calme. il ramassa son couteau rayé et taché, et le rangea dans son étui. la chaleur montait et il savais bien que bientôt, l'odeur des cadavres rendrais l'atmosphère invivable. il devais profiter de cet homme pour le questionner avant qu'il reparte prendre l'air...
pour la première l'indien déserra les lèvres et articula en cherchant ses mots:
"-t-toi... voir... guerrier... avec tissu... couleur sang...sur visage. lui homme... cr**.. cru** ... mauvais! lui homme mauvais. lui pas ici... partir... (tendit le bras avec doigt pointé vers la sortie)???
Revenir en haut
Judith Cruise


Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2009
Messages: 287
Localisation: Bath City
Féminin

MessagePosté le: Jeu 10 Sep - 12:16 (2009)    Sujet du message: Il était une fois dans l'Ouest... Répondre en citant

La duelliste était salement amochée, on l'avait attaquée par derrière et elle n'avait pu que risposter par quelques balles tirées dans la precipitation et qui n'avaient que très rarement atteint leur cible. Elle avait été touchée au bras gauche et se le maintenait en écharpe grace à un morceaux de sa chemise qu'elle avait du dechirer. Un coup au genou aussi, mais celui là était moins embettant, à part qu'il lui faisait trainer la patte, mais au moins, ça ne saignait pas. Et elle marchait, marchait, marchait dans le desert brulant de l'West à la recherche d'un peu d'eau ou de quelqu'un qui pourrait l'aider.

Soudain, comme un mirage, un village sembla sortir de terre devant elle. Elle s'y dirigea lentement, pas apres pas, ses bottes crissant et raclant sur la sente poussiereuse qui la menait jusqu'aux premiers baraquements. Aux portes de la ville, elle s'arreta, soufflant, et grimaça tout en replaçant une centième fois son chapeau sur les meches de sa chevelure que le vent s'acharnait à vouloir lui faire avaler.
Rien ne bougeait ... tout était desert ... Aussitot tous ses sens se mirent en eveil, comme si des feux d'alerte s'étaient mis à clignoter dans son crane.

Alors elle entendit un air ... un air qu'elle connaissait, et qui ne pouvait venir que d'une seule personne.

A la fois poussée par la curiosité et la necessité de trouver de l'aide, elle suivit donc lentement ce fil d'Ariane sonore qui entrait dans ses oreilles et la conduisit donc devant les portes du saloon du village. Elle n'avait croisé en chemin que quelques bottes d'herbe ou de foin seché roulant le long de la rue principale, poussées par ce vent qui continuait de la rendre folle.


Alors elle franchit brutalement les battants de bois crasseux qui grincèrent derrière elle jusqu'à retrouver leur immobilité.
Et là le temps sembla s'arreter pour notre héroïne. Une vision d'apocalypse tout d'abord. Un réél carnage avait eu lieu *ça explique pourquoi y'a plus un chat dans c'trou ...* . Elle était aguerrie à ce genre de vision d'horreur, donc celà ne lui fit rien ou presque ... non ... ce qui la choqua fut qu'à coté de ça, Jeff jouait paisiblement de l'harmonica et un enorme indien à la mine plutot patibulaire buvait ... Le contraste était saisissant, c'était à n'y rien comprendre !
Sans crier gare, ses interrogations franchirent le seuil de ses lèvres en un :

"Mais c'est quoi c'bordel ?"
_________________
Jud
KUBiste en herbe
Revenir en haut
Jeff Buckley
Membres de l'union

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 50
Localisation: Metempsycosis
Masculin

MessagePosté le: Jeu 10 Sep - 15:14 (2009)    Sujet du message: Il était une fois dans l'Ouest... Répondre en citant

Jeff , qui avait ignoré les dires de l'apache -parcequ'il n'avait pas prit le temps de comprendre- se permit d'interrompre sa musique pour esquisser un sourire et répondre à la question (certes très vague) de Judith .

Bon ; pour faire simple , ce gros gars était là quand je suis arrivé , au milieu de ce "bordel" ... Il n'a pas l'air net , cet homme là ; il boit sans s'arrêter et à enfoncer son couteau dans la table ... franchement , il me ferait presque peur , si j'm'y connaissait en indiens .

En effet , Jeff n'y connaissait rien en indiens ... c'était l'un des premiers qu'il avait croisé ; il était grand , fort et musclé , mais ne faisait paspeur au chanteur qui avait assez voyagé que pour comprendre que l'habit ne faisait pas le moine .
Il reprit donc de plus belle sa musique , après avoir exprimé à Judith ;

Cet harmonica est génial , pratique pour égayer cette atmosphère morbide ...
_________________
Musicien en titre de Métem'
Sacré l'homme le plus original de 1869 .
Revenir en haut
Judith Cruise


Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2009
Messages: 287
Localisation: Bath City
Féminin

MessagePosté le: Jeu 10 Sep - 15:21 (2009)    Sujet du message: Il était une fois dans l'Ouest... Répondre en citant

Les yeux de la jeune femme allaient des corps, à l'indien et à ceux de Jeff histoire d'essayer de comprendre la situation. Ce qui l'intrigua c'est que le musicien ne semblait pas le moins du monde etonné de la voir ici, dans ce saloon, et n'avait même pas fait grand cas de son état ... en même temps, c'est vrai qu'il lui arrivait souvent de revenir en miettes ... Haussant ses epaules comme d'accoutoumée elle répondit :

"Bah moi non plus j'y connais rien en indien, mais faudrait p'tet qu'vous bougiez vos fesses pour enterrer ces pauv' types ! On va pas les laisser pourrir là non ? ça va puer ...Enfin fouillez les d'abord, on sait jamais ..."

Sur ces dires elle remonta son foulard rouge au niveau de son apendice nasal, alors que Jeff parlait subitement de son harmonica, et se laissa tomber bruyamment sur une chaise entre les deux hommes. Le sang de son bras s'etait peu à peu coagulé mais elle prit des mains le verre de l'indien pour en disperser l'alcool sur sa blessure. Elle grinça des dents sous son foulard, des gouttes de sueurs perlèrent sur ses tempes mais elle retint sa douleur au fond de sa gorge.
_________________
Jud
KUBiste en herbe
Revenir en haut
brisavionn
Membres de l'union

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: Jeu 10 Sep - 17:40 (2009)    Sujet du message: Il était une fois dans l'Ouest... Répondre en citant

l'indien a été surpris de voir cette femme pénétrer dans le saloon avec probablement plus de sang sur sa veste que dans ses veines. plus surprenant encore, le fou à l'harmonica réagit en souriant comme a son habitude. il regardais froidement la femme pendant qu'elle braillais et poussais les cadavres du coup de bottes. elle vins s'assoir a la table comme si elle recherchais une chaise depuis 100 lunes et sans autre forme de politesse elle empoigna le verre de tequila et le versa sur sa peau.
l'indien attendis qu'elle soit concentrée sur sa douleur pour se lever d'un coup et lui arracher son foulard du nez! cette couleur rouge, ces motifs sur le foulard, ce revolver, cette manière de porter un regard sur les indiens... il savais qu'elle connaissais surement celui qu'il cherchais. Mais il ne supporterai pas de voir ce foulard sur son nez un instant de plus... il serra le foulard et empoignant le seul bras valide de la femme il la traina dehors. La plaquant contre le mur du saloon, le bras couvert de cicatrices sous sa gorge et le foulard rouge en évidence, il demanda: "ou est ami toi?" dans un grognement qui tenais plus de l'animal enragé que de la simple colère... elle ne semblais pas plus effrayée qu'amusée, ce qui avais le don de l'énerver d'avantage... l'alcool et le sang faisaient bouillir les veines de l'indien...
Revenir en haut
Jeff Buckley
Membres de l'union

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 50
Localisation: Metempsycosis
Masculin

MessagePosté le: Jeu 10 Sep - 19:40 (2009)    Sujet du message: Il était une fois dans l'Ouest... Répondre en citant

Jeff fut surpris de la chose , Judith venait d'être emmenée de force par ce gros gaillard ...
Il cessa sa musique brusquement , déposa son harmonica sur la table , coura en direction du comptoir et sauta par dessus ...
Il se mit à fouiller toutes les étagères du bar , cherchant désespérement quelque chose de précis ;

Ce qu'il finti , après quelques secondes , par trouver . Un long fusil se tenait entre ses mains , chargé et prêt à gueuler à la mort .
Le Jeff sauta à nouveau par dessus le bar et sortit en trombe , lorsqu'il vit la scène , ce costaud qui tenait la blonde par le cou , au point qu'elle touchait à peine le sol du bout de ses pieds , Le musicien tira en l'air , avant de remettre son arme en joue et de la pointer en direction de l'homme à la peau rougeatre , jusqu'à ce qu'il aboye ;

Lâche-là gros tas ; ou je te butes !

Il observait de ses pupilles grises le "gros tas" , sans diriger son arme dans une autre direction ... Enfin , il se mit à sourire ;

Tant que je serais en vie , même les peaux rouges apprendront à traîter les demoiselles avec délicatesse , plus particulièrement quand celles-ci se trouvent dans un sale état .
_________________
Musicien en titre de Métem'
Sacré l'homme le plus original de 1869 .
Revenir en haut
Judith Cruise


Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2009
Messages: 287
Localisation: Bath City
Féminin

MessagePosté le: Ven 11 Sep - 08:43 (2009)    Sujet du message: Il était une fois dans l'Ouest... Répondre en citant

Wow ... en moins de temps qu'il ne faut pour le dire la Jud s'était faite empoignée par le gros balèze, sans crier gare. *Et merde ... quelle c*** j'me suis pas méfiée ...* Pensa-t-elle.
Elle savait qu'elle ne pouvait pas lutter, que son arme était inaccessible, et que la force du géant cuivré la terrassait.

Ho, elle avait l'habitude d'être régulièrement violentée et maîtrisée par les hommes, et elle s'en était toujours sortie. Il y avait, selon elle, deux techniques pour cela, développées au fil de ses fâcheuses rencontres :
1/ si le regard était lubrique, ciller et faire croire à l'emprise des charmes de l'agresseur sur sa proie, et au moment opportun relever brutalement le genou vers l'entre-jambe garnie d'en face
2/ ou bien, si, comme dans ce cas, seule la rage ou la folie brillait dans les yeux ennemi, rester stoïque, garder les yeux dans les siens, aussi durs et froid que l'acier du canon de son fusil.

Elle choisit donc la deuxième solution et fit mine de ne pas avoir l'once d'un frisson de peur, alors qu'elle en aurait fait dans son froc, sentant arriver les première étoiles de suffocation au fond de ses prunelles.
La Jud sentait l'haleine chargée d'alcool du mufle de l'indien à quelques pouces de son visage, sa forte odeur de transpiration, et son bras puissant qui lui pressait ses jugulaires battantes.
Elle ne comprit pas vraiment ce qu'il arriva ensuite, elle entendit Jeff gueuler, l'indien aussi, mais malheureusement elle était déjà en train de sombrer dans une inconscience brumeuse et opaque.
*fais la morte, il te relâchera avant qu'elle ne vienne vraiment* fut sa dernière pensée sensée du moment.

_________________
Jud
KUBiste en herbe
Revenir en haut
brisavionn
Membres de l'union

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: Ven 11 Sep - 09:13 (2009)    Sujet du message: Il était une fois dans l'Ouest... Répondre en citant

"gros tas" avait-il entendu, le reste restais un charabia dialectique. Le canon fut lui beaucoup plus explicite sur la situation: son interrogatoire s'en trouverai fortement compromis. le musicien n'avais apparemment pas peur de se servir du canon car il le tenais d'une manière froide et sans aucun tremblement. la femme semblais elle aussi coutumière de ce genre de situation, elle continuais a regarder l'indien comme si elle attendais la fin, qu'elle puisse se rassoir et se reposer de sa journée. L'effet intimidant de sa carrure n'avais pas l'air de fonctionner et son temps était compté: combien de temps avant qu'un coup ne parte? le sang continuais a gouter sur le bois du sol d'un bruit régulier 'plic' qui annonçais la journée la plus chaude qu'ils avaient connu dans l'Ouest depuis que l'homme blanc est apparu. Tout en continuant de réflechir à comment éloigner cet homme avec son fusil pour que la femme parle, il se rendit compte qu'elle perdais pied et d'un moment d'hésitation, il la laissa tomber par terre comme un sac de grain. elle n'avais apparement pas perdu connaissance car une légère grimace a froissé son visage au moment de l'impact: une autre blessure sans doute.
faisant fi du canon toujours dirigé sur son visage, il s'accroupis devant la guerrière au reagrd flou et dis: "si.. toi me... dire ou ...etre ami toi avec... avec... ca (montrant le foulard rouge dans sa main) moi... partir.. loin... sinon moi... rester... combattre... jusqu'a toi... me dire" en se tournant vers l'homme au fusil. Retirant son habit, il dévoila ses cicatrices de lames et de balles qui avaient maintes et maintes fois déchiré sa peau tout en posant sa main sur son couteau sans pour autant l'empoigner...
Revenir en haut
Judith Cruise


Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2009
Messages: 287
Localisation: Bath City
Féminin

MessagePosté le: Ven 11 Sep - 10:10 (2009)    Sujet du message: Il était une fois dans l'Ouest... Répondre en citant

La chute, puis l'air qui revint dans sa gorge dans une inspiration aussi longue que bruyante. Elle porta instinctivement sa main valide à son cou et mit sans doutes quelques instants, qu'elle ne put décompter, à retrouver ses esprits. Son corps n'était que douleur mais elle réussit à rouvrir les yeux, puisque sa survie en dépendait. Alors elle le vit, accroupi devant elle, à lui parler encore tout en brandissant son foulard carmin devant son nez.
Elle bougea la tête, sourcils froncés comme pour secouer ses pensées et les remettre en ordre. Retrouver l'ouïe et la perception des mots qui s'entrechoquaient dans ses tympans dans un immense charabia.

Sa concentration retrouvée elle comprit ce qu'il voulut dire. Elle redressa comme elle put son buste pour se retrouver assise par terre devant lui, dos collé aux planches de la cloison. Son regard était redevenu froid et dans un geste trop rapide pour l'indien, elle reussit à lui reprendre son foulard des mains tout en maugréant : "j'ai pas d'ami, et j'ai été attaquée moi aussi, regarde !!!!" Et là elle remonta son bras meurtri devant les yeux de l'attaquant ; une grimace de douleur déformait ses traits.

_________________
Jud
KUBiste en herbe
Revenir en haut
Jeff Buckley
Membres de l'union

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 50
Localisation: Metempsycosis
Masculin

MessagePosté le: Ven 11 Sep - 18:49 (2009)    Sujet du message: Il était une fois dans l'Ouest... Répondre en citant

Jeff était content , la brute épaisse avait laché Judith .
Il se décida donc à rentrer dans le saloon et a y ranger l'arme à sa place , pour se servir un verre de vin rouge ...
Mais y avait pas de vin rouge . "merde" aurait-on surement dit dans ce cas-là ...
Alors il se mit en quête de trouver du vin blanc ...
Pas de vin blanc non plus .

Il décida finalement de chercher quelque chose à boire ...
Toutes les armoires étaient vides et décorées de fines toiles d'araignées énormes , mais pas plus inquiétantes qu'un moustique .

Il se décida donc de s'asseoir au bord de cette table qui tenait fièrement , contrairement à ses voisines , pour y entonner un air d'harmonica , alors que les deux autres discutaillaient en dehors de ce batîment délabré que l'on se permettait d'appeler saloon .
_________________
Musicien en titre de Métem'
Sacré l'homme le plus original de 1869 .
Revenir en haut
brisavionn
Membres de l'union

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Sep - 10:18 (2009)    Sujet du message: Il était une fois dans l'Ouest... Répondre en citant

la femme n'avais pas l'air d'aller bien, la mare de sang s'agrandissais a mesure que son ombre diminuais. Elle ne devais plus avoir de force car après avoir criée qu'elle ne le connaissais pas l'homme au bandeau rouge, ces yeux parurent livides. L'indien ne savais plus que penser de ces deux blancs, aussi paumé que lui dans ce saloon: devait-il poursuivre son chemin? durant ce moment d'absence il vit du coin de l'oeil la pistolero dodeliner. il l'agripa avant que ces pieds ne flanchent et l'apparta doucement a l'intérieur. Elle ne devais pas peser plus lourd que les vetement qu'elle portais. il poussa la porte du saloon avec son coude et observa la pièce. entre toutes les chaises retournées et les tables, il devais bien avoir un endroit pour l'allonger le temps qu'elle revienne a elle. il s'approcha d'un banc collé contre un mur et l'allongea délicatement. Une grimace faites au moment ou l'indien essaya de retirer ses bras indiquais qu'elle devais etre consciente mais plus assez forte pour se battre. Il se retourna et chercha d'oeil quelque chose. Il s'approcha ensuite d'un mexicain mort et lui retira son poncho. le sang avais figé le tissu au sol mais il se décolla d'un bruit sec lorsque l'indien tira dessus. il en fit un boule et revenu la glisser sous la tête de la femme. Au moins se dit t-il, sa bouche ne se rempliera pas de sang en attendant.
Il fourra ensuite la main dans sa poche et étala des herbes sur une table faisant soigneusement le tri. il en extraya quelques feuilles épaisses et les broya avec l'aide du manche de son couteau.une pate verte informe qui se répandais sur la table. Il se souvenais avec nostalgie des conseils du shaman, qui lui expliquais comment se servir de la nature. perdu dans ses souvenir qui lui faisais mal au coeur, il rammassa la boullie avec le pointe et étalais sur une bande de tissus qu'il avais enlevé de son costume. Il se releva pour aller l'enrouler autour du bras de la femme. si elle n'était pas déja condamnée, il ne lui faudrais probablement que quelques minutes pour revenir a elle. Cette plante était diablement efficace pour les blessures, il le savais mieux que quiconque... c'est malheureusement cela qui lui a permit de survivre a ses blessures, alors que les siens sont morts en nourrisant la terre de ses ancetres avec leur sang...
Le coeur changea de la nostalgie à la rage: il devais retrouver l'homme au foulard rouge et se venger! Il se releva, s'assurant que le noeud empechais le sang de couler et de tuer aussi la femme. l'autre homme l'avais regardé méfiant mais n'était pas intervenu, il devais me faire confiance, assez rare chez les blancs...
L'indienrangea son couteau et franchit les portes du saloon en se demandant quelle direction prendre...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:05 (2018)    Sujet du message: Il était une fois dans l'Ouest...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Go West, and grow with your country ! Index du Forum -> Go West, and grow with your country ! -> Role Play Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

Sauter vers:  


Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.